Accord médical pour prendre l’avion

En cas de maladie aiguë, de problèmes de santé chroniques ou pendant la grossesse, la question se pose souvent de savoir si un voyageur est autorisé à prendre l'avion. Avant que cette aptitude ne soit certifiée, l’état de santé du passager doit être soigneusement examiné. Mais qui est responsable de cet examen ? Et quelles sont les maladies qui causent des problèmes particulièrement fréquents ? Nous répondons aux questions les plus importantes.

Contre-indication dans un avion de ligne

Dans la plupart des cas, un avion de ligne atteint une altitude de croisière de plus de 12 000 mètres. À cette altitude, l'air à l'extérieur de l'avion est peu dense. Dans la cabine des passagers, la pression de l'air est donc techniquement ajustée, mais elle correspond toujours aux conditions de pression d'un sommet de montagne de 2 400 mètres. Ce n'est pas un problème pour les voyageurs en bonne santé.

Cependant, si le passager est malade ou affaibli, des complications de santé peuvent survenir : Par exemple, l'air moins riche en oxygène dans l'avion peut avoir un effet négatif si un passager souffre d'une maladie pulmonaire. En outre, les conditions de pression dans l'avion provoquent l'expansion des poches d'air dans le corps, ce qui doit être évité à tout prix pour les personnes atteintes de certaines pathologies. De graves maladies infectieuses, divers problèmes psychologiques et des opérations récentes peuvent également entraîner une inaptitude à prendre l’avion chez un patient.

Dans les situations aiguës, il faut également noter que les soins médicaux dans un avion de ligne sont souvent inadaptés pour les patients gravement malades. Il est vrai que le patient peut, si nécessaire, voyager avec un accompagnant médical qui transporte avec lui du matériel pour soins d'urgence. Dans certaines circonstances, il est également possible d'installer une civière pour patient afin de permettre le transport en position couchée. Mais ce n'est pas suffisant, surtout pour les personnes en soins intensifs.

Qui donne l‘autorisation de voyager en avion de ligne ?

La décision finale n'est pas prise par le médecin traitant ou le médecin de famille du patient, il doit seulement remplir un formulaire et fournir une prescription et un certificat médical stipulant que le patient est apte à effectuer un vol. Mais même si le médecin traitant donne son autorisation médicale, c’est la compagnie aérienne qui a le dernier mot.

Accord médical pour prendre l’avion

Il est donc impérativement conseillé aux voyageurs malades de contacter la compagnie aérienne à l'avance pour clarifier la faisabilité du vol. À cette fin, le service médical de la compagnie aérienne exige des informations écrites sur l'état de santé du patient, qui doivent généralement être inscrites sur un formulaire prévu à cet effet. Sur la base de ces informations, une décision est prise dans un délai de 1 à 2 jours pour déterminer si le patient est apte à prendre l'avion. Chaque compagnie aérienne suit ses propres lignes directrices.

Toutefois, même cette décision n'est pas définitive. Si l'état du patient le jour du vol diffère de celui décrit auparavant dans le formulaire médical, le commandant de bord peut refuser d'emmener le patient. Avec sa décision, il s'engage uniquement à assurer le bien-être de ses passagers - y compris le passager malade. Il n'existe donc pas de droit légal permettant d’exiger le transport du patient dans l’avion de ligne.

Vol régulier avec assistance médicale

Dans de nombreux cas, le patient est apte à prendre un avion de ligne, mais a également besoin d'une assistance médicale pendant le vol. Dans ces circonstances, un personnel médical - généralement un médecin ou un infirmier - peut être mis à disposition pour assister le patient. Si le patient est capable de s'asseoir, il voyage en classe affaires : le confort supplémentaire permet un transport plus confortable et donc plus respectueux du patient. En outre, le personnel médical dispose d'une plus grande liberté de mouvement et d'action lorsque son intervention est requise.

Si le patient ne peut être transporté qu'en position allongée, une civière spéciale doit être installée dans l'avion. Séparé des autres passagers par un rideau d'intimité, le patient peut s'allonger confortablement pendant que le personnel médical s'occupe de son bien-être. Cependant, de nombreuses compagnies aériennes se refusent à faire l'effort d'installer une civière. C'est pourquoi elle n'est généralement utilisée que sur les vols long-courriers.

Aptitude à voyager dans un avion sanitaire

Un avion sanitaire peut transporter de nombreux types de patients qui sont refusés à bord d’un avion de ligne. En effet, les conditions sont moins exigeantes pour obtenir une autorisation de voyager. Grâce aux équipements de soins intensifs à bord, même les passagers gravement malades peuvent être transportés en toute sécurité. En outre, le patient est accompagné seulement par le personnel médical - et non par des passagers non impliqués qui doivent être protégés contre l'infection.

Enfin, la pression de la cabine d'un avion sanitaire peut être régulée, si nécessaire, afin qu'il n'y ait pas d'effet sur la santé du patient. Pour ce faire, un vol, appelé sea-level, est effectué, au cours duquel la pression de la cabine est maintenue, comme celle au niveau du sol, grâce à des réglages techniques et à un vol à basse altitude.

Qui donne l’accord médical ?

Même si le patient est transporté dans un avion sanitaire, il se peut que le médecin généraliste ou le médecin traitant dans le lieu de séjour considère le patient comme inapte à prendre l'avion. Cependant, ils ne connaissent souvent pas suffisamment les possibilités à bord d'un avion sanitaire pour pouvoir prendre une décision en connaissance de cause. Certains médecins sont également guidés par des considérations financières et refusent de donner leur accord parce qu'ils veulent poursuivre eux-mêmes le traitement. Toutefois, leur décision ne peut vous être imposée.

Seul le médecin aéronautique à bord de l’avion décide si un patient est apte à voyager. De plus, le médecin de bord assume également la responsabilité médicale du transport aérien du patient. Grâce à sa spécialisation dans le domaine de la médecine aéronautique et à ses nombreuses années d'expérience pratique, le médecin aéronautique est à même d'évaluer si le patient est apte à prendre l’avion.

Transport de patients dans un avion sanitaire

Un transport de patients dans un avion sanitaire peut être organisé de manière flexible : en effet, ces avions spécialisés peuvent également atterrir dans les aéroports régionaux et sont donc disponibles à proximité du patient si nécessaire. Les avions sanitaires peuvent souvent décoller le jour même ou le lendemain pour transporter des personnes malades ou accidentées.

À bord de l’avion sanitaire, le patient trouve les conditions qu'il recevrait dans une unité de soins intensifs moderne. L'équipement peut être adapté de manière optimale au tableau clinique du patient. Une équipe expérimentée et compétente constituée de médecins aéronautiques et d’infirmiers est chargée des soins médicaux. Les avions sanitaires sont principalement utilisés pour les itinéraires internationaux. Dans la plupart des cas, c’est un rapatriement sanitaire qui doit être effectué ou bien le patient souhaite être évacué à l'étranger afin d’y être soigné par les meilleurs médecins spécialistes au monde.

Votre partenaire de confiance pour un vol en cas de maladie

Si vous avez besoin d'un vol avec des soins médicaux, nous sommes votre partenaire de confiance. Notre équipe expérimentée se fera un plaisir de vous conseiller sur toutes les options et notre département médical vérifiera si et dans quelles conditions le patient est apte à voyager grâce aux documents médicaux. Nous organisons votre vol sanitaire de manière rapide et fiable - y compris tous les transports terrestres nécessaires grâce à notre service "transfert de lit à lit".

Avez-vous d'autres questions ?

Si vous avez d'autres questions sur les vols sanitaires et leur organisation, nous vous recommandons de consulter notre FAQ.

Veuillez nous contacter

Nous sommes à votre disposition tous les jours, 24 heures sur 24, et nous nous réjouissons de vous conseiller. Sur demande, nous vous transmettons un devis gratuit sans engagement de votre part pour votre vol sanitaire. Veuillez nous contacter :

Retour à l’aperçu