AVC : rapatriement ou évacuation par avion

Lors d'un AVC, certaines parties du cerveau ne sont plus suffisamment irriguées par le sang. Dans le pire des cas, cela peut endommager irrémédiablement les régions cérébrales touchées. Il faut donc agir rapidement en cas d'accident vasculaire cérébral, même pendant les vacances. Appelez le 911 immédiatement et consultez un médecin. Cependant, même après des soins aigus, le traitement d'un accident vasculaire cérébral est crucial afin de prévenir ou du moins de minimiser les dommages consécutifs. Pour cela, une évacuation ou rapatriement sanitaire devient alors primordial.

Symptômes d'un AVC

AVC : rapatriement ou évacuation urgente

Après un AVC : puis-je prendre l'avion ?

Schlaganfall im Ausland: Schneller Rücktransport kann Folgeschäden mindern

Symptômes d'un AVC

Chaque AVC est une maladie à prendre très au sérieux. Les symptômes peuvent être très différents. Souvent, cependant, les signes suivants peuvent être observés :

  • - Hémiplégie ou perte de force dans les bras et les jambes
  • - troubles du langage
  • - étourdissement
  • - Engourdissement unilatéral
  • - troubles visuels
  • - troubles de la compréhension
  • - troubles de l'équilibre
  • - perte de connaissance
  • - Maux de tête sévères

Si ces symptômes apparaissent, vous devez appeler une ambulance immédiatement, même à l'étranger. Ayez toujours le numéro à portée de main afin de pouvoir réagir rapidement. Dans un hôpital étranger, le diagnostic peut être fait et les premiers soins peuvent être garantis sur place. Afin d'éviter les dommages consécutifs et de permettre une rééducation optimale, un rapatriement ou évacuation rapide vers une clinique spécialisée française est fortement recommandé. 

AVC : rapatriement ou évacuation urgente

La qualité des soins médicaux dans de nombreuses cliniques étrangères ne répond pas aux normes françaises. Surtout en cas d'accident vasculaire cérébral, il est important que la rééducation soit effectuée le plus rapidement possible afin de minimiser les dommages consécutifs. Plus vite le patient entraînera sa motricité du langage et du corps, meilleures seront ses chances d'avoir une vie presque normale après l'AVC.

Mais comment profiter d’un rapatriement ou évacuation sanitaire rapide après un AVC s’il n'est plus possible de l’organiser soi-même ?

Exemple 1 : Rapatriement sanitaire dans un hélicoptère médicalisé après un accident vasculaire cérébral

Un vacancier se rendait de Bordeaux à Barcelone en voiture et a été victime d'un accident vasculaire cérébral peu après avoir traversé la frontière espagnole. Il a d'abord été transporté en ambulance dans une clinique espagnole, puis soigné. Cependant, les médecins traitants lui ont conseillé de continuer les soins dans une clinique spécialisée française. Comme il ne lui était plus possible d'effectuer un rapatriement sanitaire par lui-même, le fils du patient nous a demandé de l’organiser. Nous avons immédiatement veillé à ce qu'un hélicoptère médicalisé transporte le patient de l’Espagne vers la France. Heureusement, il a pu être opéré le jour même en France, de sorte qu’aucun dommage permanent n'a été occasionné.

Exemple 2 : Rapatriement dans un avion sanitaire après un accident vasculaire cérébral

Dans un autre cas, un vacancier au Maroc a été victime d'un accident vasculaire cérébral. Il a été transporté à l'hôpital où il a été soigné pendant quelques jours. Cependant, les médecins lui ont conseillé une rééducation ultérieure dans un hôpital français afin d’éviter le plus possible des dommages consécutifs. La Centrale de Vols Ambulance a contacté les médecins responsables et a organisé un rapatriement sanitaire rapide avec un avion sanitaire en une journée. Le personnel médical et l'équipement moderne à bord auraient permis d'intervenir à tout moment en cas d'urgence.

Après un AVC : puis-je prendre l'avion ?

Si vous avez déjà été victime d'un accident vasculaire cérébral et que vous avez été soigné avec succès, le voyage en avion représente un risque moins important, cependant il est également associé à des changements de pression. Par conséquent, assurez-vous de vous lever régulièrement pendant le vol pour favoriser la circulation sanguine.

De même, lors de vos vacances, vous devriez faire un choix de destination en tout état de cause. Par exemple, le lieu du séjour ne devrait pas se trouver à plus de 600 mètres au-dessus du niveau de la mer. De plus, les voyageurs devraient éviter la chaleur et de prendre des bains de soleil prolongé pendant leurs vacances. Restez principalement à l'ombre et buvez toujours suffisamment. Les conducteurs doivent également veiller à ne pas se malmener sur le trajet ou à ne pas se trouver dans des situations de stress extrême pendant la haute saison des vacances. 

Avez-vous d'autres questions ?

Vous souhaitez en savoir plus sur l'organisation et la procédure d’un rapatriement ou évacuation sanitaire ? Nous avons réuni pour vous de nombreuses informations utiles dans notre FAQ.

Contactez-nous

Après un AVC, vous ne devez pas perdre de temps, contactez-nous dès que possible. Vous pouvez nous joindre 24 heures sur 24 tous les jours :

Retour à l’aperçu