Coma : rapatriement sanitaire

Le coma est vraisemblablement un des domaines les plus complexes de la médecine. Alors qu’autrefois, il était jugé irréversible, aujourd'hui les chances de guérir progressent. La médecine ne cesse d'analyser ce phénomène complexe et d’évoluer. Ainsi les patients, souffrant d’un état comateux dans une région du globe où la qualité des soins n’est pas suffisante, peuvent espérer une guérison dans un pays avec un système de santé performant. Une évacuation ou rapatriement dans un avion sanitaire devient alors indispensable afin de transporter le patient dans la plus grande sécurité. Centrale de Vols Ambulance, prestataire de confiance, organise des vols sanitaires au niveau international rapidement et sûrement. Si votre proche est dans le coma, n’hésitez pas à nous contacter, nous sommes là pour vous.

Coma : rapatriement sanitaire

Qu'est-ce que le coma ?

Le coma correspond à un état de non-réponse dont la prise en charge nécessite des soins intensifs et une surveillance continue. Il est réversible ou non, avec disparition plus ou moins totale des fonctions de la vie de relation (conscience, motricité, sensibilité) mais maintien plus ou moins complet des fonctions végétatives (respiration, activité cardiaque, température…).

Le patient n’est pas éveillé, car ses deux hémisphères cérébraux sont atteints et ne réagissent plus. Même si les fonctions vitales sont conservées, parfois à l’aide d’appareils médicaux, celles de la vie de relation sont inertes. La durée d’un état comateux est différente d’un patient à un autre. Il peut subsister aussi bien quelques heures que de nombreuses années, mais plus il dure et plus les risques sont considérables. Son ampleur est mesurée à l’aide de l’échelle de Glascow. L’état de conscience de la personne est alors déterminé à partir des indices suivants : l’ouverture des yeux, la réaction motrice et la réponse verbale. 

Le coma peut être provoqué par plusieurs agents. Les intoxications sont très courantes : la drogue, l’alcool, les sédatifs ou le monoxyde de carbone. L’hypothermie peut, elle aussi, conduire à un coma si elle se prolonge. Les causes neurologiques jouent également un rôle important : un AVC,  une tumeur au cerveau, un traumatisme crânien, une méningite, une hémorragie méningée, une crise d’épilepsie ou une hypertension artérielle aigüe. Un arrêt d’oxygénation du cerveau, un dysfonctionnement du foie, une hypoglycémie et des troubles ioniques peuvent aussi entrainer un état comateux. La prise en charge du patient doit donc se faire en urgence. De nombreuses analyses sont alors effectuées : IRM, radiographie, tomodensitométrie et scanner. Les équipes médicales spécialisées doivent surtout sauvegarder les fonctions vitales, mais également contrôler la pression intracrânienne grâce à des sédatifs, entre autres. Par le biais de l’échelle de Glascow, les mesures de réanimation indispensables sont mises en place.

Il est également possible de plonger un patient dans un coma artificiel. Cette démarche a pour but de soulager la personne lors de soins lourds et de maintenir ses fonctions vitales durant certaines interventions chirurgicales. Afin de provoquer un coma artificiel, le personnel médical administre des sédatifs ou fait baisser la température corporelle entre 32 et 34 °C. Ce coma est réversible et dure de quelques heures à quelques jours. Cependant, il arrive parfois que certaines personnes ne se réveillent pas. Cette situation est, en réalité, causée par la gravité des lésions qui avait amené les médecins à provoquer le coma artificiel. 

Pourquoi l’avion de ligne peut-il être dangereux pour un patient comateux

Un patient peut être transporté en position allongée sur une civière dans un avion de ligne et accompagné par un médecin spécialiste. Or dans le cas d’une personne dans le coma, un tel voyage pourrait se révéler très dangereux. Il faut savoir, en effet, que les soins à effectuer sur un patient dont l’état de santé est critique ne sont pas tous réalisables dans un avion de ligne.  

Tout d’abord, le patient est séparé seulement par un rideau des autres passagers. Il n’est donc pas possible d’effectuer des soins complexes qui demandent plus d’intimité et de place afin que les médecins puissent avoir une liberté de mouvements suffisante. En outre, le transport à bord de l’avion de ligne de nombreux appareils médicaux encombrants n’est pas réalisable.

Sur certains vols long-courriers de certaines compagnies aériennes, il est permis, malgré tout, d’installer ce qu’on appelle un PTC (compartiment de transport de patient). Les équipements techniques et la liste de médicaments de cet espace spécialisé équivalent à ceux des ambulances du SAMU et permettent un transfert aérien de patients en soins intensifs.

Cependant, nous vous conseillons un vol par avion sanitaire, car c’est le moyen de transport le plus sûr pour un patient comateux.

Avec l’aide de ce type d’avion, nous pouvons, en effet, organiser un transport sanitaire sûr pour les patients en soins intensifs avec les pathologies les plus critiques. À bord, ceux-ci sont continuellement sous la surveillance de médecins aéronautiques spécialisés en réanimation. De cette manière, si cela est requis, les patients peuvent immédiatement recevoir des soins intensifs d'urgence. Dans l'avion, se trouvent bien sûr tout le matériel médical de pointe et les médicaments nécessaires afin de les soigner.

Dans un avion sanitaire il y a également la possibilité d’adapter la pression de la cabine afin que les conditions soit les mêmes que celles au niveau du sol. De plus, l'appareil peut voler à basse altitude (appelé sea level). De cette manière, il n'y a pas de changements de pression durant tout le transport. Ceci est parfois indispensable pour le transfert de certains patients, au vu de leur état.

Un avion sanitaire n'a pas le même usage qu’un avion de ligne. En effet, ses horaires sont plus flexibles en raison du caractère d’urgence des services qu’il offre.

Contrairement à un avion de ligne, l'avion sanitaire peut décoller et atterrir très près des hôpitaux de départ et d'arrivée, permettant ainsi un transfert particulièrement rapide et évitant les changements d’avions, dangereux pour l’état de santé du patient.

De plus, l’avion sanitaire a été conçu afin d'offrir au patient un confort similaire à ce qu’il pourrait recevoir dans un centre hospitalier, que ce soit au niveau du matériel et des médicaments, du suivi médical ou bien de l'aménagement intérieur.

Qui prend en charge un vol en avion sanitaire ?

Ni votre complémentaire santé ni l’assurance maladie obligatoire ne couvrent les frais d'un vol sanitaire depuis l’étranger. La seule façon d’être pris en charge afin de n’avoir pas à payer soi-même le transport est de souscrire une assurance privée avec garantie rapatriement.

Cependant, malgré ce type d’assurance, il est important de bien lire les conditions de la police. La prise en charge du transport dépend souvent de la nécessité d'un rapatriement sanitaire. Ainsi si votre situation peut susciter un transfert vers un centre de soins à proximité et que des traitements adéquats sont disponibles dans le pays où vous séjournez, la compagnie d’assurance vous informera tout simplement que le transport n'est pas nécessaire. La situation est différente si votre état de santé et le manque de traitement sur place conduit à un rapatriement sanitaire indispensable. Les assureurs couvriront alors les frais d’un tel transport. Cependant, certaines assurances prennent en charge que le transport soit nécessaire ou pas. Lisez donc bien la police, elle comprend des subtilités juridiques qui peuvent faire économiser beaucoup d'argent.  

Combien coûte un vol sanitaire ?

Tomber dans le coma peut se produire à tout moment et à n’importe quel endroit. Vous ne pouvez donc pas prévoir cette situation auparavant. Si vous vous trouvez à l’étranger, loin de chez vous, lorsque le diagnostic est rendu, vous n’aurez malheureusement pas d’autres choix que de rentrer chez vous avec un avion sanitaire.

Le seul but d'un avion sanitaire est de ramener un patient chez lui en toute sécurité. Une telle sécurité a un prix qui doit être calculé selon un certain nombre de facteurs (itinéraire, urgence de la situation, taille de l’avion, accompagnateurs ou pas …). N'hésitez pas à nous contacter, Centrale de Vols Ambulance vous renseigne 24h/24 et 7j/7 et vous transmet un devis personnel gratuit et sans engagement de votre part.  

Rapatriement sanitaire international avec Centrale de Vols ambulances

La prise en charge d’un patient dans le coma et une action très délicate. De même, le rapatriement sanitaire d’un patient comateux requiert une organisation très élaborée. C’est pourquoi il est important que vous ayez à vos côtés un partenaire de confiance comme Centrale de Vols Ambulance. Nous bénéficions de nombreuses années d'expérience dans les transports sanitaires internationaux et organisons pour vous un rapatriement rapide, sûr et respectant le bien-être du patient.

Avez-vous d'autres questions ?

Si vous avez d'autres questions sur les vols sanitaires et leur organisation, nous vous recommandons de consulter notre FAQ.

Veuillez nous contacter

Nous sommes à votre disposition tous les jours, 24 heures sur 24, et nous nous réjouissons de vous conseiller. Sur demande, nous vous transmettons un devis gratuit sans engagement de votre part pour le rapatriement sanitaire d'un patient dans le coma. Veuillez nous contacter :

Retour à l’aperçu