Covid-19 : le rapatriement des Américains

Temps de lecture : 4 minutes

De nationalité américaine, vous souhaitez rentrer au pays après avoir visité une région éloignée du globe ? Ressortissant américain expatrié dans un pays étranger, vous souhaitez profiter de la qualité des soins des hôpitaux ou des cliniques de votre pays d’origine ? Dans cette ère de pandémie, les voyages aux USA sont sujets à des contrôles sanitaires de plus en plus strictes. S’appliquent-elles à vous ? La Centrale de Vols Ambulance vous dévoile tout ce que vous devez savoir et ce à quoi vous devez vous attendre en rentrant prochainement aux États-Unis.

L’entrée sur le territoire américain : un durcissement des règles pour tous

Mesures sanitaires aux États-Unis

Depuis le 8 novembre 2021 et après plus de dix-huit mois de restrictions frontalières des plus sévères, les États-Unis ont rouvert leurs cieux, autorisant ainsi l’arrivée des voyageurs en provenance des 26 pays des espaces européen et Schengen. Cependant, des conditions d’entrée strictes sont applicables à ces derniers, et dans certains cas, même aux ressortissants américains.

L’obligation de vaccination

Les restrictions de voyage sont actuellement levées uniquement pour les ressortissants américains et les voyageurs internationaux entièrement vaccinés. Ainsi, à leur arrivé au terminal de ferry ou à l’un des points d’entrée terrestre des États-Unis, ces derniers doivent :

  • Présenter un certificat de vaccination contre la Covid-19 comme indiqué sur la plateforme en ligne des CDC ; et,
  • Confirmer oralement le statut de leur vaccination, ainsi que le caractère de leur voyage.

Dans ce sens, avant tout embarquement sur un vol international à destination des États-Unis, les voyageurs de plus de 18 ans, quelle que soit leur nationalité, ont pour obligation de présenter un schéma vaccinal complet.

Le saviez-vous ? Aux États-Unis, le schéma vaccinal est considéré comme complet deux semaines après l’injection de la dernière dose de toute combinaison de deux doses d’un vaccin à deux doses ou d’un vaccin à dose unique.

Bien qu’exemptés de l’obligation de vaccination, les voyageurs américains et internationaux âgés de 2 à 17 ans doivent néanmoins réaliser un test avant leur départ.

Les tests de dépistage

Depuis le 6 décembre dernier, outre présenter un certificat de vaccination recevable, les voyageurs arrivant aux États-Unis par les airs, indépendamment de leur nationalité et de leur statut vaccinal, doivent également fournir un résultat négatif au test de dépistage de la Covid-19 (PCR ou antigénique) réalisé moins de 24 heures avant leur départ. Une attestation de guérison récente peut être demandée à la place d’un test virologique négatif.

Bon à savoir : Dans un nombre très limité de cas, certains tests supplémentaires peuvent être exigés pour les voyageurs n’ayant pas l’obligation de présenter le pass vaccinal, dont les ressortissants américains.

Des exigences internationales, nationales et locales

Avant d’embarquer pour tout vol à destination des États-Unis, les passagers doivent impérativement :

  • Fournir leurs coordonnées aux compagnies aériennes à des fins de contact tracing ;
  • Remplir une attestation relative à l’obligation de test et à leur statut vaccinal.

Pour plus de détails, veuillez consulter la Foire aux questions du Département d’État des États-Unis.

Contrôles sanitaires aux États-Unis : des dérogations possibles

Ces exceptions s’appliquent aux voyageurs de nationalité américaine, aux immigrants, ainsi qu’aux résidents légaux permanents. Également restreintes à un nombre résolument limité de ressortissants étrangers, elle concernent ceux :

  • De moins de 18 ans ;
  • Présentant des contre-indications médicales aux vaccins ;
  • Participant aux essais cliniques sur le vaccin contre la Covid-19 ;
  • Voyageant avec un visa non touristique en provenance de pays où la disponibilité des vaccins est faible ;
  • Devant voyager pour des raisons d’urgence ou humanitaires (avec une lettre émise par le gouvernement des États-Unis confirmant le besoin urgent de voyager).

Les voyageurs américains et internationaux auxquels s’appliquent ces dérogations doivent ordinairement :

  • Se conformer aux exigences de santé publique applicables, soit réaliser un test de dépistage dans les 3 à 5 jours après l’arrivée et/ou effectuer un auto-isolement de 7 jours ;
  • Dans de très rares exceptions, notamment lors d’un séjour de plus de 60 jours, se faire vacciner aux États-Unis.

Le rapatriement sanitaire vers les États-Unis 

Rapatriement en avion sanitaire

Y résidant ou simplement de passage dans un pays étranger éloigné des USA, certains ressortissants américains sont contraints de se faire rapatrier dans leur pays d’origine pour des motifs exceptionnels ou pour indigence. Parmi les urgences médicales qui justifient votre rapatriement sanitaire via un vol médicalisé vers votre pays d’origine sont:

  • La Covid-19. Aucune compagnie aérienne commerciale n’acceptera de vous transporter si vous présentez des symptômes de la maladie. Il en va de même pour d’autres infections contagieuses, telles que la fièvre ou la varicelle;
  • Une détresse respiratoire aiguë. Parmi les pathologies pulmonaires qui peuvent provoquer une gêne respiratoire intense sont le pneumothorax, le BPCO ou un cancer des poumons. Voyager dans une cabine dont la pressurization de l’air est contrôlée est alors impératif;
  • Les troubles psychologiques ou psychiatriques. Démence, maladie d’Alzheimer ou schizophrénie sont autant de troubles psychiques qui exigent de voyager sous stricte surveillance médicale. Et si le patient est incontrôlable, seul une ambulance aérienne privée composée de médecins expérimentés convient;
  • Les maladies cardiovasculaires, les thromboses ou les AVC. En plus d’une assistance médicale adaptée, les patients souffrant de tels problèmes de santé requièrent souvent des dispositifs médicaux adaptés que seuls un avion sanitaire peut transporter. 

Les prestations de la Centrale de Vols Ambulance

Médicalisés ou sanitaires, nos services de rapatriement consistent à vous transporter vers votre pays de domicile en toute sérénité. Les modalités du transport varient en fonction de votre situation :

Le rapatriement sanitaire non médicalisé

Cette option est possible uniquement si vous ne nécessitez pas d’encadrement médicalisé, c’est-à-dire que la présence ou l’intervention d’un professionnel de santé est inutile lors du vol. Cela peut être le cas si vous êtes simplement bloqué dans un pays étranger ou si vous êtes victime d’un accident bénin, tel qu’une fracture du bras. En plus de profiter de sièges supplémentaires pour allonger vos jambes si besoin, nous mettons également à votre disposition une ambulance terrestre, au départ comme à l’arrivée, en cas de mobilité réduite.

Le rapatriement sanitaire médicalisé

Différents facteurs sont pris en compte, comme la nécessité d’un personnel de santé à bord, votre état de santé général ou encore la durée du trajet. Lors du rapatriement sanitaire médicalisé, nos professionnels de santé assurent non seulement votre sécurité médicale en surveillant vos constantes ou en vous administrant des soins, mais vous aident également à vous installer ou vous déplacer. 

Et si vous vous demandez si le rapatriement sanitaire s’adresse également aux voyageurs américains infectés à la Covid-19 ou présentant (ou pas) des symptômes de la maladie, la réponse est oui. Selon la gravité de votre cas, nous pouvons vous proposer un système d’isolement dernier cri. Si votre état de santé n’est pas grave, nous vous demanderons de porter un masque FFP2 durant la totalité de votre voyage et organisons votre transfert via l’un de nos jets privés afin de préserver votre sécurité et celle de notre équipe.

Avez-vous d'autres questions ?

Consultez notre FAQ pour des informations additionnelles sur la procédure ou l’organisation de nos rapatriements sanitaires vers les États-Unis.

Contactez-nous

À votre écoute 24 h/24, nos conseillers répondront à vos interrogations gratuitement.

Contactez-nous