Test PCR positif en vacances : que faire ?

Dans le cadre de la pandémie de la Covid-19, de nombreux voyages aériens sont soumis à des conditions : dans de nombreux pays, toute personne souhaitant monter à bord d'un avion de ligne doit présenter le résultat d'un nouveau test PCR - tant pour le vol aller que pour le vol retour. Si le test est positif avant le vol aller, la situation est claire : la personne testée doit renoncer au voyage et entrer en quarantaine chez elle. Mais que se passe-t-il si le résultat du test est positif avant le voyage retour ? Nous expliquons ce qui se passe après un test PCR positif en vacances.

Le voyage retour doit être reporté

Commençons par l'évidence : vous ne pourrez pas prendre votre vol retour prévu si vous ne pouvez pas fournir un test PCR négatif. Le risque d'infection pour les autres passagers serait trop grand. Vous devrez donc reporter votre voyage retour et payer vous-même votre nouveau billet. Ni l'État ni une assurance maladie étrangère ne couvrent ces frais.

Vous êtes tenu de respecter les règles de quarantaine du pays dans lequel vous séjournez.

Il est préférable de s'informer sur les règles de quarantaine de votre pays de séjour avant même de commencer votre voyage. Au plus tard, lorsque vous tenez entre vos mains le résultat positif de votre test, vous devez rechercher scrupuleusement ce que vous devez faire par la suite. Dans presque tous les pays du monde, vous êtes obligé d'aller en quarantaine pendant la durée de votre infection. Mais les règles peuvent être très différentes selon l'endroit où vous séjournez.

Certaines destinations populaires, comme Majorque, disposent d'hôtels de quarantaine spécialisés près de l'aéroport. Mais dans d'autres pays, c'est à vous de trouver un endroit pour vous mettre en quarantaine. De nombreux hôtels ont désormais pris conscience de la situation et acceptent d'accueillir les clients testés positifs, même s'ils doivent bien sûr s'isoler dans leur chambre.

La question de savoir qui prend en charge les coûts de cette quarantaine est décidée différemment selon le pays de séjour. La CPAM et l'assurance privée habituelle ne sont pas responsables, car un séjour de quarantaine dans un hôtel n'est pas un service médical. De même, il ne faut pas s'attendre à recevoir de l'aide de votre pays d'origine. Cela laisse deux possibilités : dans certains cas, le pays de séjour prend en charge le coût des hôtels de quarantaine spécialement aménagés. Dans les pays où ce n'est pas le cas, le voyageur est responsable et peut s'assurer avec une assurance voyage spécialisée pour les cas de la Covid-19, qui couvre également les frais d'hébergement en cas de quarantaine.

La quarantaine doit durer environ 14 jours. Cependant, en y regardant de plus près, les réglementations des différents pays diffèrent souvent l'une de l'autre. En effet, selon le pays, il est possible d'être "réhabilité" avant la fin de la période de quarantaine grâce à un test PCR négatif ultérieur.

En cas de symptômes graves, vous avez besoin d'une aide médicale

Il est, bien sûr, souhaitable que votre infection à la Covid-19 soit sans gravités. Malgré le test PCR positif, il est très probable que vous ne présentez pas de symptômes ou seulement des symptômes légers de la maladie pour lesquels vous n'avez pas besoin de soins médicaux.

Cependant, il existe également un risque que vous développiez des symptômes plus graves de la maladie au fil du temps. Dans ce cas, vous devez vous faire soigner par un médecin ou dans un hôpital. Là encore, il est préférable de s'informer à l'avance pour ne pas perdre de temps en cas de besoin.

Vous pouvez rentrer chez vous à tout moment, mais pas sur un vol régulier.

Vous pensez souvent, à tort, que vous êtes bloqué dans votre pays de séjour après un test PCR positif et que vous n'êtes pas autorisé à le quitter. Ce n'est pas vrai, car vous n'êtes seulement pas autorisé à voyager sur un avion de ligne et devez rester isolé pendant tout le voyage afin de respecter les règles de quarantaine. En fonction de votre état de santé, un vol retour en jet privé ou en avion sanitaire spécialement équipé est donc envisageable.

Jet privé

Les patients sans symptômes peuvent rentrer seuls dans un avion privé sans aucun problème. Le transport vers l'aéroport et l'enregistrement peuvent être organisés de manière à ce que vous n'ayez pas de contact direct avec d'autres personnes.

Dans l'avion privé lui-même, vous restez seul dans la cabine des passagers. Les pilotes restent dans le cockpit et le personnel de service n'est pas à bord. Cela signifie que vous respectez les règles de quarantaine tout en rentrant chez vous rapidement, en toute sécurité et confortablement. Bien entendu, nous assurons également un transport conforme aux règles de quarantaine de l'aéroport à votre domicile.

Vol en avion sanitaire

Si vous devez effectuer votre vol retour sous surveillance médicale, vous pouvez voyager en avion sanitaire. Ici, un médecin aéronautique spécialisé sera à vos côtés tout au long du vol. Des équipements de soins intensifs modernes sont également à bord, de sorte que rien ne s'oppose à un transfert sanitaire sûr. Bien entendu, nous nous chargeons également du transport en ambulance jusqu'à l'aéroport et jusqu'à la destination finale dans votre pays d'origine.

Il existe deux façons de respecter votre isolement pendant le vol. Dans le cas de maladies mineures, le personnel médical porte des vêtements de protection, ce qui minimise le risque d'infection. Le footballeur national Thomas Müller, par exemple, a fait usage de cette possibilité lorsqu'il est tombé malade de la Covid-19 au Qatar.

Dans les cas plus graves et sur les vols long-courriers, nous utilisons un système d'isolation dans lequel le patient peut s'allonger confortablement. Les ouvertures spéciales sur les côtés permettent aux médecins d'intervenir à tout moment, tandis qu'une pression négative à l'intérieur garantit que le virus ne peut pas s'échapper.

Rentrer chez soi : possible en ambulance

Si le voyage retour n'est pas trop long, une ambulance est envisageable en tant qu'alternative de transport. Alors qu'un trajet dans votre propre voiture ou dans une voiture de location violerait les directives de quarantaine, le transport en ambulance isolée est autorisé. Accompagné par du personnel médical en tenue de protection, vous rentrez chez vous en toute sécurité. L'équipe se charge également de vos repas afin que vous n'ayez pas à quitter le véhicule pendant toute la durée du voyage.

Afin d'évaluer si un transport en ambulance est réalisable, la longueur de l'itinéraire et l'itinéraire exact jouent un rôle important. Si un moyen de transport supplémentaire tel qu'un ferry est nécessaire, l'ambulance est exclue. En ce qui concerne la longueur du trajet, une décision doit être prise au cas par cas, en tenant compte de votre état de santé générale. Certains patients voyageront sans problème, par exemple quatorze heures entre Barcelone et Düsseldorf, même s'ils sont censés se reposer avec la Covid-19. Tandis que d'autres en serait incapables. 

Centrale de Vols Ambulance vous ramène chez vous

Après un test PCR positif en vacances, vous pouvez compter sur Centrale de Vols Ambulance. Nous organiserons votre rapatriement rapidement et en toute sécurité chez vous afin que vous n'ayez pas à passer la quarantaine sur votre lieu de vacances. Nos jets privés, avions sanitaires et ambulances sont à votre disposition dans le monde entier et notre équipe internationale vous décharge d'un maximum de soucis organisationnels. Grâce à notre longue expérience, nous vous ramenons chez vous en toute sécurité !

Avez-vous des questions ?

Dans notre FAQ, nous avons réuni des réponses à de nombreuses questions courantes.

Contactez-nous

Vous n’avez pas trouvé les informations que vous recherchiez, vous souhaiteriez obtenir un devis gratuit ou bien faire une demande pour un rapatriement sanitaire ? Dans ce cas, contactez-nous. Nous sommes là pour vous tous les jours 24 heures sur 24 :

Retour à l’aperçu