Aller chez un médecin en Espagne

En Espagne, le premier endroit à contacter pour une consultation chez un médecin est généralement le centre de santé local (Centro de Salud). Vous y trouverez des médecins généralistes, des pédiatres et des physiothérapeutes, entre autres. Le système de santé espagnol exige que le centre choisi ne se trouve pas à plus de 15 minutes de distance du lieu où réside le patient.

Aller chez un médecin en Espagne

Ainsi, les soins médicaux de base sont dispensés dans les centres de santé en Espagne. Le médecin généraliste oriente ses patients vers un spécialiste, si nécessaire et décide également de l'urgence du traitement. Sans recommandation du médecin généraliste, les spécialistes ne peuvent être consultés qu'en cas d'urgence. L'une des faiblesses du système de santé espagnol est le long délai d'attente pour un rendez-vous chez ce type de médecin. Seuls quelques rares vacanciers français sont sur place assez longtemps pour prendre un tel rendez-vous.

Étant donné que les régions sont responsables de l'organisation du secteur de la santé, il existe de grandes différences régionales dans la qualité des soins. Alors qu'aux Canaries, 81 % des patients attendent deux mois ou plus pour consulter un spécialiste, dans la région de Murcie, ce n'est le cas que pour 32 % d'entre eux.

Aller chez un médecin en Espagne sans assurance santé privée internationale

La carte européenne d'assurance maladie permet aux citoyens de l'UE de consulter gratuitement un médecin dans les centres de santé publiques pendant leurs vacances en Espagne. C'est exact, du moins en théorie, car certains centres de santé espagnols ignorent cette exigence de l'UE et demandent un paiement en espèces. En outre, les soins dentaires en Espagne ne sont de toute façon pas remboursés, à moins que vous ayez une assurance santé privée. Enfin, il n'y a pas de droit au libre choix du médecin : un patient est censé se rendre au centre de santé le plus proche.

Dans les cabinets privés, les médecins parlent souvent français, surtout dans les régions de vacances populaires. Bien que cela soit plus agréable pour les touristes, ce type de consultation peut être associée à des coûts importants. Souvent, le patient doit effectuer des paiements d’avance et essayer ensuite de récupérer l'argent auprès de sa caisse d’assurance. Cette démarche n'est parfois que partiellement couronnée de succès. Certaines compagnies d'assurance santé privée française coopèrent désormais avec des médecins privés espagnols. Ici, le règlement se fait directement entre le médecin et la compagnie d'assurance. Une avance financière de la part du patient n'est donc pas nécessaire.

Fondamentalement, les touristes sont souvent orientés vers des médecins privés par les employés de l'hôtel. Ainsi, ceux qui ne veulent pas avancer les coûts eux-mêmes ou même les payer complètement doivent s'assurer à l'avance qu'ils se rendent dans un centre de santé publique. Il est également conseillé de clarifier la prise en charge des coûts avant le début du traitement et de présenter la carte d'assurance maladie de l'UE.

Aller chez un médecin en Espagne avec une assurance santé privée internationale

Si vous disposez d'une assurance santé privée internationale, vous pouvez dans la plupart des cas également recourir aux services de médecins privés. Bien que vous deviez d'abord payer les frais vous-même, l'assurance remboursera les montants payés sur présentation des factures originales. Toutefois, cela ne s'applique qu'aux maladies aiguës. Si des maladies préexistantes s'aggravent à l'étranger, l'assurance ne couvre généralement pas les frais.

En outre, certaines polices excluent d’autres avantages. Dans ce cas, il est nécessaire de vérifier les clauses de votre couverture d'assurance. En fonction de l'assurance santé, celle-ci peut également couvrir les frais d’un rapatriement sanitaire depuis l'Espagne vers votre pays d'origine.

Retour à l’aperçu