Aller à l'hôpital en Italie

En Italie, le système de santé public comprend également les hôpitaux publics. Ces établissements sont principalement financés par les impôts, de sorte que le traitement est gratuit pour les patients. Une recommandation du médecin généraliste est nécessaire pour un traitement prévu, et dans les situations aiguës, les patients peuvent se rendre directement aux urgences (pronto soccorso) sans recommandation. Ici, les patients sont triées selon l'urgence et traitées en conséquence.

Les hôpitaux sont sous la responsabilité des différentes régions italiennes. En termes d'équipemenft et de qualité de traitement, on remarque ici le clivage nord-sud typique de l'Italie. Beaucoup d'Italiens du sud essaient de trouver une place à l'hôpital dans le nord de l'Italie pour des traitements plus complexes - mais les temps d'attente y sont parfois très longs. Se rendre aux urgences peut également être associé à de longs délais d'attente : les Italiens se rendent souvent aux urgences en raison de petits problèmes de santé et y remplissent les salles d'attente plutôt que d'attendre des mois pour un rendez-vous chez un spécialiste. Il faut donc que toutes les personnes impliquées aient beaucoup de patience.

Ceux qui ne sont pas satisfaits des hôpitaux publics peuvent également se rendre dans une clinique privée. Ici, les patients peuvent s'attendre à plus de confort et à des délais d'attente plus courts. D'un point de vue médical, les institutions de l'État sont certainement à la hauteur.

Se rendre à l'hôpital en Italie sans assurance santé privée internationale

Les touristes munis d'une carte de santé européenne peuvent également utiliser le système de santé public en Italie. Cela comprend le fait de se rendre aux urgences et d'être hospitalisé dans un hôpital public italien. Dans ce cas, la facturation se fait directement entre l'hôpital et la caisse d'assurance maladie. Cependant, la condition préalable à la gratuité des soins est que le traitement hospitalier soit effectivement indispensable de toute urgence. Toute personne qui se rend aux urgences avec une bagatelle doit s'attendre à devoir payer elle-même tout ou une partie des frais.

Être transporté en ambulance en Italie

Bien entendu, les cliniques privées italiennes sont également ouvertes aux patients étrangers. Mais ici, ceux qui ont une assurance maladie obligatoire ne peuvent pas s'attendre à ce que les coûts du traitement soient pris en charge. Avec une assurance santé privée internationale, les chances sont bien meilleures. Néanmoins, il est judicieux de s'informer à l'avance auprès de l'assurance santé privée pour savoir si les coûts d'un traitement hospitalier privé seront pris en compte.

Se rendre à l'hôpital en Italie avec une assurance santé privée internationale

Les personnes qui ont souscrit une assurance santé privée internationale peuvent s'attendre à être remboursées après un traitement dans une clinique privée. Toutefois, cela ne s'applique qu'aux problèmes de santé aigus. Les maladies préexistantes sont normalement exclues des conditions d'assurance.

Certains assureurs excluent également d'autres prestations dans leurs polices. Il est donc utile d'étudier attentivement les conditions avant de signer un contrat. Selon le contrat, l'assurance santé internationale peut couvrir également les rapatriements sanitaires depuis l'Italie - soit uniquement dans les cas médicalement indispensables, soit également dans les cas médicalement souhaitables.

Retour à l’aperçu