Transport médicalisé longue distance : quand est-il nécessaire ?

Temps de lecture : 14 minutes

Transport par avion sanitaire d'une personne malade

Un transport médicalisé, aussi appelé transport sanitaire, a pour but de véhiculer les personnes malades ou blessées vers un établissement hospitalier ou le domicile de la personne au terme d’une hospitalisation. Comme son nom l’indique, le transport médicalisé longue distance est utilisé dans le cadre d’un trajet longue durée. Dans ce guide, nous vous expliquons quels sont les transports médicalisés longue durée disponibles et quand y avoir recours.

Qu’est-ce qu’un transport médicalisé longue distance ?

Quand on parle de transport médicalisé longue distance, il peut s’agir d’un avion, d’une ambulance ou d’un véhicule sanitaire léger. Il est doté d’équipements médicaux nécessaires à la prise en charge d’un patient pendant le transfert. Un personnel soignant peut également accompagner le patient durant le trajet. Le transfert peut se faire entre deux pays voisins, d’un continent à un autre ou d’un pays à un autre et également d’une région à une autre. Un transport médicalisé peut être utilisé dans le cadre d’un rapatriement sanitaire, d’une évacuation sanitaire, d’un transport d’organes, un rapprochement familial, voire d’un rapatriement funéraire. 

Quand parle-t-on de rapatriement sanitaire ?

Rapatriement en avion sanitaire

Le rapatriement sanitaire ou Rapasan renvoie au transport de personnes souffrant de maladies ou blessées vers son pays d’origine ou son pays de résidence. L’avion est généralement préconisé pour ce type de transfert, étant donné sa rapidité. Après la survenue d’un AVC ou d’une thrombose, par exemple, les patients peuvent notamment avoir recours à un avion médicalisé pour leur rapatriement de l’étranger. Une des raisons qui suscitent un rapatriement est le manque d’infrastructure médicale dans le pays où se trouve le patient actuellement.

 Il existe deux types de rapatriement sanitaire : le rapatriement sanitaire médicalisé et le rapatriement sanitaire non médicalisé. 

Le rapatriement sanitaire médicalisé

Ce type de rapatriement implique l’assistance d’un staff médical pendant le trajet vers le pays d’origine ou le pays de résidence du patient. La présence d’un soignant est essentielle en cas de maladie ou de pathologie grave, comme lors la survenue d'une crise cardiaque, par exemple. Le médecin et le paramédical aux côtés du patient s’assurent de la sécurité du patient pendant le voyage. Pour ce faire, l’état et les données vitales du patient sont monitorés. Et en cas de besoin, ils administrent les traitements nécessaires. En d’autres mots, le suivi médical se fait dans les airs.

Le rapatriement sanitaire non médicalisé

Ce type de rapatriement s’applique aux maladies bénignes ou accidents mineurs qui contraignent le patient à regagner son pays de résidence à bord d’un transport sanitaire  dans le but de recevoir les soins appropriés. Aucun membre du corps médical accompagne le patient ici. À titre d’exemple, ce type de rapatriement peut être proposé aux patients souffrant de la Covid-19 mais ne présentant aucun symptôme. En effet, en raison des protocoles sanitaires établis dans certains pays, ils ne peuvent pas embarquer à bord d’un vol régulier même s’ils n’ont pas besoin d’assistance médicale. Pour des vols longue distance, la classe affaires peut être proposée pour un maximum de confort. Et pour le trajet de et vers l’aéroport, un véhicule sanitaire terrestre peut être déployé. 

Et quid de l’évacuation sanitaire ou Evasan ?

Évacuation en avion sanitaire

L’évacuation sanitaire s'adresse aux personnes nécessitant un transport médicalisé vers un centre hospitalier se trouvant dans un autre pays. Ce sont généralement des personnes qui se trouvent dans un pays où les soins de santé ne sont pas adéquats. De ce fait, la personne, malade ou blessée, devra être transportée dans un autre pays où les soins appropriés pourront être dispensés. Un transport sanitaire est déployé pour transporter le patient vers l’établissement de soins le plus proche. Durant le déplacement, une équipe médicale veille sur le patient. Aussi usitée dans un cadre militaire, l’évacuation sanitaire renvoie au transport sanitaire d’un malade, d’un blessé ou d’un groupe de personnes en danger à cause d’une guerre ou de la survenue d’une catastrophe naturelle. Ces derniers sont conduits vers un lieu sûr afin de bénéficier des soins nécessaires.

Quels sont les différents transports sanitaires longue distance disponibles ?

Selon le type de situation, il peut s’agir d’un avion sanitaire, d’un avion de ligne, d’une ambulance ou d’un véhicule sanitaire léger.

L’avion sanitaire : quand l'utiliser ?

Avion sanitaire et ambulance terrestre

L’avion sanitaire aussi appelé avion ambulance ou avion médicalisé est adapté pour les vols long-courriers. En effet, un avion sanitaire est un jet qui est propulsé par des moteurs à réaction et qui bénéficie d’une grande autonomie. L’autre type d’avion sanitaire est l’avion ambulance à turbopropulseur. Plus lent que son homologue, il est capable d'atterrir sur de petits aérodromes régionaux avec des petites pistes. Ce dernier n’est cependant pas idéal pour les trajets longue distance, ni pour les trajets au-dessus de la mer. Vous l’aurez donc compris pour les longs parcours, les avions dotés de moteurs à réaction sont privilégiés !

Notre flotte d’avions médicalisés inclut d’ailleurs tout un éventail de jets munis de moteurs à réaction. Grâce à leur rayon d’action supérieure et leur performance avérée, les avions sanitaires équipés de moteurs à réaction peuvent garantir les transferts intercontinentaux dans les plus brefs délais. À titre d’exemple, on peut nommer le Boeing Business Jet, Citation Bravo, Citation Mustang, Learjet. Ce mode de transport est le gage de flexibilité. En effet, l’avion peut être déployé rapidement. En plus des horaires flexibles, l’avion sanitaire peut atterrir dans les aéroports les plus proches de votre destination finale. Sachez que le déplacement vers et de l’aéroport peut se faire en ambulance terrestre avec un accompagnement médical. 

Quels sont les équipements qu’on peut retrouver à bord d’un avion médicalisé ?

L’innovation est une force motrice dans l’univers médical et les avions sanitaires témoignent de l’avancée technologique de la médecine. En effet, l’hôpital traditionnel s’est transposé dans les airs afin de permettre un transport le plus atraumatique possible pour les malades et les blessés. En plus du confort, les patients, ainsi que leur famille, jouissent d’une tranquillité d’esprit en raison de l’arsenal d’outils médicaux permettant non seulement de suivre l’état du patient, mais aussi d’administrer les soins essentiels au bon moment. L’équipement médical est indispensable pour le personnel médical à bord d’un avion sanitaire, car il permet de stabiliser le patient et ainsi d’acheminer ce dernier à bon port. Et dans les meilleures conditions !

Le matériel médical type d’un avion sanitaire comporte notamment les dispositifs suivants :

  • une unité de soins intensifs Lifeport, avec matelas immobilisateur à dépression, et un dispositif facilitant l’embarquement du patient,
  • un réservoir d’oxygène centralisé d’au moins 6000 litres et un autre en supplément (facultatif),
  • un moniteur multiparamètre médical de transport,
  • un respirateur artificiel pour les insuffisants respiratoires,
  • un électrocardiographe (appareil ECG) multifonction 12 canaux,
  • un oxymètre de pouls,
  • un analyseur sanguin portable,
  • un défibrillateur-moniteur compact,
  • des outils de perfusions,
  • un matériel de réanimation,
  • des seringues,
  • des trousses de premiers soins,
  • un téléphone satellite.

Équipement à l'intérieur de l'avion sanitaire

Des médicaments d’urgence tels que des anticoagulants et de l’adrénaline sont également fournis pour une prise en charge optimale. Dans le cas où le patient a besoin de médicaments particuliers, nous pourrons également les mettre à disposition de ce dernier. L’avion est équipé en fonction de la pathologie du malade et est aménagé afin que le patient puisse voyager sereinement. 

La possibilité d’effectuer un vol sea level 

Le vol sea level peut être traduit par « un vol au niveau de la mer ». En d’autres termes, on effectue un vol à basse altitude. Dans ce cas de figure, la pression de la cabine est ajustée pour qu’elle soit comparable à la pression atmosphérique du sol. Pourquoi y avoir recours ? Certaines maladies sont telles que les variations dans la pression atmosphérique peuvent aggraver l’état de santé du patient et entraîner des complications. Bien que la pression atmosphérique soit adaptée sur les vols commerciaux, à 2 500 mètres d’altitude, la pression est plus faible que celle qu’on trouve au niveau de la mer. En raison de cette différence dans la pression atmosphérique, la respiration s’accélère. Le système respiratoire s’efforce à alimenter le corps en oxygène. Dans certains cas, le système respiratoire peut s’écrouler. Le vol sea level permet d’éviter les complications que peut engendrer l’hypoxie (manque d’apport en oxygène au niveau des tissus de l’organisme).

Les maladies qui peuvent nécessiter un vol sea level sont diverses, notamment un pneumocéphale (qui correspond à la présence de gaz dans le cerveau), un pneumothorax (qui désigne la présence anormale d’air entre les deux couches de la plèvre), en cas d’occlusion intestinale, après la récente survenue d’un AVC, d’une thrombose, ou en cas d’anémie. De même, après une intervention chirurgicale lourde, un vol sea level peut être nécessaire pour éviter des complications.  

Le vol sea level s’obtient en augmentant la pression dans la cabine. Pour ce faire, l’avion sanitaire vole à basse altitude que l’avion régulier et l’équipe s’appuie également sur des méthodes techniques modernes. La nécessité d’un vol sea level est déterminée par une équipe médicale, composée de médecins. L’état de santé du patient est pris en considération ainsi que les documents médicaux, passés au peigne fin, dans le but d’établir les subtilités du cas et analyser les besoins du patient. Un meilleur confort et rapidité, voilà ce que promet le vol sea level au patient ! Pour les transports sur de longues distances, le vol au niveau de la mer est souvent préféré. Sachez qu’à bord d’un avion sanitaire, cette manœuvre peut être réalisée même après le décollage si l’état du patient le requiert. 

Dans quelles situations opter pour un avion sanitaire ?

L’avion sanitaire peut être employé pour plusieurs motifs. On y jette un oeil.

En cas de maladie ou de blessures

L’avion sanitaire est pertinent pour le rapatriement ou l’évacuation sanitaire, soit le transfert vers un établissement de soins d’un patient gravement blessé ou malade et dont la prise en charge doit être immédiate. Ce mode de transport garantit un transfert rapide et en toute sécurité car il est équipé de matériel médical nécessaire pour traiter une urgence. Qui plus est, le patient peut voyager en position allongée sur une civière. La position assise ou semi-allongée sera réservée pour les cas moins graves.

Un staff médical expérimenté, généralement composé d’un infirmier ou assistant paramédical et d’un médecin, est également présent à bord de l’avion. Fortes de leurs nombreuses années d’expérience et d’un savoir-faire pointu, les équipes médicales sont en mesure d’intervenir dans les situations critiques à bord de nos aéronefs médicalisés. Armées d’appareils médicaux qui sont similaires à ceux des unités de soins intensifs, elles peuvent prendre en charge les patients se trouvant dans un état sévère. 

Plusieurs maladies peuvent justifier le recours à un avion médicalisé, notamment :

Les maladies cardiovasculaires : les insuffisants cardiaques doivent faire preuve de vigilance lors d’un voyage en avion, notamment pour éviter la survenue de problèmes de santé. Par exemple, après la pose d’un stent, l’apparition d’une thrombose n’est pas à écarter lors d’un voyage en avion. Si durant votre séjour à l’étranger des complications surgissent, une prise en charge optimale est requise. Malheureusement, dépendant du pays où vous vous trouvez, les soins de santé ne sont pas toujours adéquats. Un vol sanitaire peut être requis pour effectuer un transfert en toute rapidité vers un établissement de santé pouvant prodiguer les soins appropriés. Dans cette optique, l’avion sanitaire est la meilleure option en raison de la présence d’un corps médical à bord de l’appareil et des installations médicales pouvant stabiliser le patient.

Le cancer : un vol en avion de ligne peut être contre-indiqué dans le cas d’une personne atteinte d’un cancer. Par exemple, lorsque son état est fébrile à cause des traitements lourds ou alors la survenue de complications. Un cancer du poumon ou une tumeur cérébrale pourrait également être une contre-indication à un vol régulier. En effet, les patients souffrant d’un cancer ne peuvent supporter les oscillations dans la pression atmosphérique. Les cellules cancéreuses s’élargissent et compriment les tissus ou les organes voisins. Ce phénomène peut vite déboucher sur une situation nécessitant un atterrissage d’urgence. En revanche, à bord de l’avion sanitaire, grâce au vol sea level, les risques sont considérablement réduits. 

Une attaque cérébrale : un AVC (accident vasculaire cérébral) peut survenir brusquement même si la personne concernée ne présente pas d’antécédents. Lors de vos vacances ou d’un voyage d’affaires, alors que vous vous trouvez à l’autre bout du monde sans aide médicale appropriée, un retour dans votre pays de résidence ou alors un transfert vers un autre lieu peut être envisagé. L’avion de ligne est à proscrire car la pression à l’intérieur de la cabine est notablement inférieure à celle au niveau de la mer. Pour cette raison, le vol sea level, possible à bord de l’avion sanitaire est également recommandé ici.

Les affections pulmonaires : pneumonie, pneumothorax, bronchite aiguë, ou les séquelles pulmonaires faisant suite à une infection à la Covid-19… voyager en avion en souffrant d’une maladie pulmonaire peut s’avérer délétère pour le patient. Le système respiratoire du patient étant déjà fragile, la raréfaction en oxygène en haute altitude peut affaiblir davantage ce dernier. Les personnes souffrant d’affections pulmonaires ont tout intérêt à préférer un vol sanitaire à un vol régulier.

Patient souffrant d'un problème pulmonaire

Comme mentionné plus haut, la maladie n’est pas l’unique raison qui peut motiver un vol en avion sanitaire, les blessures graves à la suite d’un accident peuvent également en être une. On pense notamment au polytraumatisé qui, en raison de nombreuses fractures, ou lésions, doit bénéficier d’un transport atraumatique et les soins d’urgence par des professionnels. Confortablement installé sur une civière, le patient pourra bénéficier des soins d’urgence en cas d’aggravation de son état. À bord, il reçoit tout le soutien nécessaire pour une prise en charge optimale : accompagnement médical, infrastructure essentielle, médicaments pouvant le stabiliser. 

Pour le transport des produits biologiques

Transport d'organes

Le transport des produits biologiques est le processus au cours duquel un prestataire de services se charge de les transférer vers un établissement de santé. Parmi les produits biologiques, on compte les cellules humaines, les produits sanguins labiles et les organes d’origine humaine ou animale. Ils sont utilisés à des fins thérapeutiques, pour les greffes, les dissections ou parfois même des analyses. Dans certains cas, la survie d’un patient en dépend. Pour de nombreuses raisons physiologiques, cette pratique demande rigueur et précision. À titre d’exemple, les organes destinés au transport doivent être conservés à des températures constantes. Les transporteurs de produits biologiques ont donc recours à des dispositifs spécifiques tels que conteneurs réfrigérés et isothermes.

L’hygiène est également de mise pour le transport d’organes dans de bonnes conditions. En effet, toute source de contamination doit être éliminée. Finalement, même si les contrôles sont respectés, la détérioration du produit biologique est rapide. Ainsi, toutes les mesures et précautions doivent être prises afin de préserver les produits. Le transporteur est donc tenu de respecter le délai de transfert. 

L’avion sanitaire reste le mode de transport le plus sûr et rapide pour cela, que ce soit pour les organes ou les poches de sang. Grâce à nos avions sanitaires spécialement équipés et aménagés pour, nous pouvons vous proposer des services de transport de produits biologiques. Peu importe où vous vous trouvez sur la mappemonde, nous pouvons déployer un avion sanitaire et acheminer la marchandise médicale vers la destination souhaitée. Généralement, le transport se fait en trois phases : nous récupérons le fret médical à l’hôpital ou le laboratoire à bord d’un hélicoptère afin de l’expédier vers l’aérodrome le plus proche. Ensuite, l’avion déjà sur place se charge d’acheminer la marchandise médicale vers le pays ou région de destination. Une fois arrivé à l’aéroport, un hélicoptère s’occupe du transport vers la destination finale. L’équipe médicale à bord de l’avion est formée pour assurer le transport de la marchandise. Notre processus bien rodé fait de nous des partenaires de choix pour le transport sans contretemps de ces produits. 

Pour un rapprochement familial

Face à la vie, ses phénomènes naturels et les incidents qui peuvent survenir, nous ne sommes pas tous égaux. Vieillesse, maladies, accidents, sont les facteurs qui peuvent compromettre notre autonomie et notre vie quotidienne. En effet, certains se voient obligés de dépendre de l’aide d’autrui pour mener à bien leurs activités de tous les jours. Au vu de la situation, les membres de la famille désirent souvent que l’aîné ou le patient à mobilité réduite évolue à leurs côtés ou alors au plus près d’eux, dans une maison de retraite ou un Ehpad ou un établissement spécialisé. L’objectif étant que la personne fragilisée bénéficie de l'assistance nécessaire et qu'elle soit en sécurité. 

Si la personne se trouve à l’étranger, le transfert vers le lieu souhaité peut se faire à bord d’un transport longue distance. En effet, dans ce cas, on s’assure de ne pas déstabiliser la personne affaiblie et de la transporter avec tout le confort requis. L’avion sanitaire est une option à privilégier car il permet un transfert rapide et en douceur pour la personne. Elle pourra s’installer confortablement en position allongée sur une civière et bénéficier d’une assistance médicale. L’équipement médical fourni à bord pourra être utilisé pour les cas d’urgence. Bien sûr, les médicaments essentiels au bien-être de la personne affaiblie pourront être mis à sa disposition. Si un parent souhaite l’accompagner, cela est également possible. Il pourra s’installer à côté de la personne et cela sans frais additionnels. Plusieurs accompagnateurs peuvent être accueillis à bord, mais cela engendrera un coût supplémentaire.

Dans le cas d’un rapatriement funéraire

Rapatriement de corps

Un transport longue distance peut être sollicité dans le cadre d’un rapatriement de corps. Lors de la survenue d’un décès à l’étranger, le corps du défunt peut être rapatrié si ce dernier avait témoigné de sa volonté de faire de sa dernière demeure son pays natal. Outre les démarches administratives, le rapatriement funéraire est soumis à certaines conditions. Notamment, la mise en bière et les soins de conservation sont impératifs pour le transport du corps dans certains pays. Ainsi, l’avion sanitaire est le parfait moyen pour le transfert du corps d’un pays à un autre. Des modalités doivent être respectées pour ce type de transport. L’épaisseur du cercueil doit faire plus de 2,2 cm et celui-ci doit être hermétique. Il fera l’objet d’un contrôle à la douane. Sachez que les fleurs ne pourront pas embellir le cercueil.

Qu’est-ce qu’un cercueil hermétique ?

Le cercueil hermétique est une bière en métal, zinc ou aluminium, qui est scellée grâce à un soudage à froid d’une résine. Elle est constituée d’un filtre épurateur qui est placé sur le couvercle en métal. Il sert à neutraliser les gaz produits à cause de la décomposition du corps. Ce filtre doit respecter les normes de l’International Air Transport Association (IATA). Faute de quoi, le transport du corps ne sera pas possible.

Comment se déroule le rapatriement funéraire d’un pays étranger ?

Une entreprise de pompes funèbres dans le pays de décès est d’abord contactée pour assurer le transport vers l’aéroport. Elle sera également responsable de la mise en bière. Transporté à bord d’un véhicule terrestre jusqu’à l’aéroport, le cercueil est ensuite embarqué dans l’avion sanitaire par les soins de l’entreprise de pompes funèbres. Pendant ce temps, les coordinateurs se chargent de veiller sur le bon déroulement de l’opération et informent les proches du défunt de l’opération en temps réel. Si un proche de la famille souhaite escorter le défunt, il peut être accueilli à bord de l’avion sans coût supplémentaire. Après l’atterrissage dans le pays de destination, c’est une entreprise de pompes funèbres locale qui prend le relais et transporte le défunt vers le lieu d’inhumation. 

Sachez qu'un délai de deux jours est requis afin d’obtenir les autorisations et pour passer les contrôles douaniers. Aidés par notre réseau de partenaires, nous sommes en mesure de répondre à vos demandes de rapatriement funéraire dans les meilleurs délais possibles. 

Avion de ligne : quand l’utiliser ?

Vol en avion régulier

L’avion de ligne est un appareil propulsé par les réacteurs et est utilisé par les compagnies aériennes pour le transport des passagers sur une base commerciale. Il dessert les lignes régulières, soit à partir et à destination des aéroports commerciaux. Les avions de ligne sont également exploités pour les transports sanitaires longue distance à travers le monde. 

L’avion de ligne est réservé pour les cas moins graves. En effet, si l'état de santé du patient le permet, le transport médicalisé peut être effectué à bord d’un avion régulier. Il peut être utilisé dans le cadre d’un rapatriement sanitaire aussi bien qu’une évacuation sanitaire. Plus économique que l’avion sanitaire, il est doté de moins de ressources en termes d'assistances et d’équipements médicaux.  

Dans certains cas, un service d’accompagnement médical est proposé. Un médecin ou un infirmier est mobilisé à bord de l'avion et peut intervenir rapidement en cas de complications et à tout moment. Cependant, ce mode de transport comporte quelques limites. En effet, le nombre d'équipements médicaux qui peuvent être embarqués à bord de l'avion de ligne est réduit contrairement à l'avion sanitaire. La flexibilité n'y est pas non plus. Comptez environ un à deux jours pour l'organisation d'un vol sanitaire à bord d'un avion de ligne. Malheureusement, le patient ne profite également pas d'une intimité complète car c'est un rideau qui sépare celui-ci des autres passagers. 

La pathologie et la forme physique du patient détermineront s’il pourra voyager en position assise ou allongée. Par exemple, si une personne a récemment été victime d’une thrombose, se mettre pendant toute la durée du trajet en position assise pourrait avoir des conséquences désastreuses pour elle. L’immobilité étant une des causes de la thrombose, un voyage en position allongée sera recommandé par l’équipe médicale.

Voyage en position assise

Les patients qui voyagent en position assise ne souffrent généralement pas de symptômes sévères. Leur état de santé est stable mais en revanche un accompagnement médical est requis. Ils sont installés en classe affaires pour plus de confort. L’équipe médicale sera assise à ses côtés afin de dispenser les soins nécessaires en cas de besoin. Sous la surveillance constante du médecin, le patient peut voyager sans se soucier d’éventuelles complications. Les membres de la famille pourront également accompagner le patient s’il le souhaite.

Voyage en position allongée

Durant ce vol sanitaire, le patient devra être placé en position allongée. Ce choix peut être nécessaire pour certaines maladies. Une civière sera placée dans le compartiment passager en classe économie. Afin de le mettre à l’abri des regards des autres passagers qui peuvent être intimidants, un rideau est interposé. Bien évidemment, une équipe médicale accompagne le patient lors de son vol. Installée à côté du patient, elle peut intervenir quand nécessaire. Si le patient souhaite être accompagné à bord du vol par ses proches, cela est envisageable. Ils seront placés dans les sièges qui se trouvent à proximité du patient. 

En quoi consiste le service d’accompagnement médical à bord de l’avion de ligne ?

Certains patients jouissant d’un état de santé stable ont besoin, dans certains cas, d’un accompagnement médical aérien. Dans une telle éventualité, un médecin ou un infirmier qualifié est mobilisé afin d’accompagner le patient sur le vol commercial. À ses côtés pendant toute la durée du vol, il intervient si l’état du patient se dégrade. Il lui fournit toute l’assistance médicale essentielle. Grâce à l’équipement médical présent à bord de l’avion, le soignant est bien armé pour prodiguer les premiers soins au patient. Durant ce vol long-courrier, toutes les mesures sont mises en place pour que le patient se sente à l’aise. Notre équipe de coordinateurs se charge d’inventorier les besoins du patient et prend les dispositions nécessaires pour y répondre. 

Le Patient Transport Compartment (PTC) en avion de ligne : pour des cas particuliers

PTC en avion commercial

Dans de très rares cas, un PTC peut être aménagé à bord de l'avion de ligne. Le PTC qui peut être traduit par compartiment de transport pour patient est un espace dédié pour ce dernier. Certaines pathologies ne permettent pas aux patients de voyager en classe affaires ou sur les petites civières traditionnelles. En effet, le PTC est aménagé de façon à procurer du confort au patient et est doté d'équipements qu’on retrouve à bord d’un véhicule de secours. Des médicaments sont également embarqués à bord afin que le patient puisse recevoir les traitements appropriés.

Sont disponibles dans le PTC les équipements suivants, qui permettent de suivre les constantes vitales du patient et l’administration des soins : 

  • un moniteur multiparamétrique pour la surveillance de l’ECG, la mesure de la tension artérielle, la pulsoxymétrie, la concentration en dioxyde de carbone et de la température,
  • un sac à dos d’urgence et des équipements pédiatriques spécialisés, 
  • un respirateur portable,
  • de l’oxygène supplémentaire,
  • un défibrillateur biphasique et un stimulateur cardiaque externe, des pousse-seringues et des poches de perfusion sous pression,
  • des kits anti-infection.

Finalement comme pour le vol en avion sanitaire, un transport terrestre, ambulance ou taxi, peut être déployé pour effectuer le trajet vers et depuis l’aéroport.

Ambulance longue distance et VSL :  quand les utiliser ?

Ambulance longue distance

Les modes de transport terrestre sont également utilisés pour les transferts des patients. Parmi on compte, l’ambulance traditionnelle, le véhicule sanitaire léger (VSL), le taxi conventionné et l’ambulance longue distance. En revanche, ils ne sont pas tous adaptés à des transferts longues distances. Pour les transferts longue durée, on se tournera essentiellement vers l’ambulance et VSL longue distance. L’aptitude à voyager à bord d’un véhicule terrestre du patient doit être prise en compte avant le transfert médicalisé. Cela se fera après la lecture du rapport médical de ce dernier.

L’ambulance longue distance : quelles particularités ?

Lorsque l’on parle de l’ambulance longue distance, on renvoie à un véhicule terrestre déployé pour le transport d’un malade ou alors des produits biologiques sur un long trajet. 

Transport des malades dont l’état est stable

Elle est idéale pour le transport des patients dont l’état est stable mais nécessitant une aide médicale pendant la durée du trajet. Elle peut être utilisée dans le cadre d’un rapatriement ou d’une évacuation sanitaire. Ce type de transport est équipé pour traiter les urgences, assurant ainsi un transfert sûr vers un établissement de santé. Sachez que des dispositifs médicaux supplémentaires peuvent être ajoutés aux existants selon la pathologie du patient. Un staff médical est également présent pour veiller à la sécurité du patient et intervenir en cas de besoin. Généralement, un proche du patient peut aussi embarquer à bord du véhicule sans frais additionnels. Le trajet se fait en position allongée ou semi-allongée selon la forme physique du patient.

Le transfert au sein d’une même ville, voire entre deux villes voisines, n’est pas possible à bord d’une ambulance longue distance. En revanche, elle est idéale pour un transfert à l’intérieur des frontières d’un pays, entre deux pays voisins ou encore entre ses pays frontaliers. Les transferts à bord d’une ambulance longue distance entre deux pays éloignés sont également possibles à condition que l’état de santé du patient le permette. 

Plus économique qu’un vol sanitaire, le transport en ambulance terrestre reste cependant plus lent. En raison du trafic routier et selon la distance à parcourir, le transport en ambulance peut nécessiter plus de temps qu’un vol médicalisé. C’est bien pour cette raison que l’état de santé du patient doit être stable. 

Le transfert des produits biologiques en toute sécurité

Ce type de transport pourra également être exploité pour le transfert des produits biologiques sur de longues distances. Équipé de façon adéquate avec du matériel innovant pour faciliter le transfert des organes ou poches de sang, il assure que ces derniers soient acheminés dans les meilleures conditions vers le lieu de destination. 

Le véhicule sanitaire léger (VSL) : quand y avoir recours ? 

Véhicule sanitaire léger

Que ce soit vers ou depuis un centre hospitalier, le VSL est déployé pour les patients autonomes et dont la pathologie est bénigne. Un personnel médical peut être mobilisé pour veiller au bien-être du patient pendant le trajet. À la différence d'une ambulance terrestre, le VSL n’est armé que d’un matériel de premiers secours et le transport se fait uniquement en position assise. En règle générale, trois personnes peuvent être accueillies à bord. L’état du patient devra également être stable ici en raison de la longue durée du trajet et de l’absence du matériel médical nécessaire pour traiter une urgence. Chez la Centrale de Vols Ambulance, le bien-être et le confort du patient étant au cœur de notre démarche, nous mettons un point d’honneur à veiller à sa sécurité et au bon déroulement de l’opération.   

Demande pour un transport médicalisé longue distance 

Comme vous pouvez le constater, chacun de ces moyens de transport longue durée ont leurs particularités et leurs atouts. Bien sûr, selon la situation dans laquelle se trouve la personne malade ou accidentée ou alors selon vos besoins, le choix doit être fait judicieusement. Et c’est bien pour cela que notre équipe est disponible 24 h sur 24 pour vous aiguiller et vous conseiller sur le mode de transport le plus adapté à votre situation. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin d’un transport sanitaire longue distance. Que ce soit pour un rapatriement sanitaire ou un rapatriement funéraire, ou même pour le transport des produits biologiques, et peu importe le lieu de destination, nous pourrons répondre à votre demande dans les plus brefs délais. Contactez-nous pour toute éventuelle question ou même un devis sans engagement de votre part !

Contactez-nous